SVQ-3.141 Aux avant-postes de l’opposition estudiantine

140) … « Ma principale activité concernait la résistance aux pressions ennemies sur les élèves du lycée de Diekirch. En tant que fils de député, j’étais très en vue des deux côtés », c’est ainsi que Robert KRIEPS (*1922, +1990) commentait son séjour au Lycée classique de Diekirch au début de la Deuxième Guerre Mondiale. Porte-parole de sa classe, il agissait toujours aux avant-postes de l’opposition estudiantine au sein de la communauté scolaire du Dikricher Kolléisch, du moins jusqu’à son « expulsion du gymnase de Diekirch en mai 1941 » par le remplaçant naziste du vénéré directeur Joseph MERTEN: Studienrat und Parteigenosse Dr. BÜRNER avait troqué la « Bible » contre le « Mein Kampf ». Par la suite Robert KRIEPS et son père Adolphe KRIEPS (*1982, +1950) furent internés aux camps de concentration et d’extermination (Konzentrationslager, KZ) de Hinzert, Natzweiler-Struthof et Dachau. Alors que le père Adolphe KRIEPS s’était cantonné sa vie durant au palier législatif – il siégeait à la Chambre des députés de 1918 à 1940, le fils Robert KRIEPS, visa plus haut et se hissa au niveau exécutif – il endossa des responsabilités ministérielles à la tête de plusieurs départements clefs de 1974 à 1979 et de 1984 à 1989 : justice, éducation, culture et environnement. (bp, cb, 2019-04-07_bp)

 

 

Congrès du parti socialiste qui tenait ses assises en 1926 à Diekirch : Photo de famille sur le parvis du Château WIRTGEN. Le député Adolphe KRIEPS, père de Robert KRIEPS, est assis au premier rang, deuxième à partir de la droite. [Photo: NN_1926, publ: F. FAYOT, M. LIMPACH_2010]

 

Double photographie souvenir de Robert KRIEPS (*1922, +1990) (à droite) en compagnie de Maurice BONERT (*1923, +1986) (à gauche) à la sortie d’une partie de télésiège à Vianden à l’occasion du Konveniat de la Promotion 1942 du Dikricher Kolléisch, probablement en 1952. [Photo: NN_1952 ?; coll: bp]

 

Photographie souvenir du Konveniat de la Promotion 1942 du Dikricher Kolléisch en 1965 avec Robert KRIEPS (*1922, +1990), troisième à partir de la gauche et Maurice BONERT (*1923, +1986), deuxième à partir de la droite. [Photo: NN_1965 ; coll: bp]

 

Hannerloosst eng Äntwert

Dir musst ugemellt sinn fir e Commentaire ze schreiwen.