SVQ_3.144 Premiers croquis du martyr

 

144) … le Monument dédié aux Victimes de la Guerre 1940-1945 qui garnit la tour sud de l’Église décanale de Diekirch est l’œuvre d’Auguste TRÉMONT (*1892, +1980). Le sculpteur animalier luxembourgeois de renommée internationale créa entre autres les deux imposants lions en bronze qui montent la garde depuis 1931 sur le parvis de la Mairie de Luxembourg au Knuedler. Les premiers croquis du martyr de Diekirch sont torse nu, pantalon de lin maintenu par un lien quelconque, le thorax, les bras, les poignets et le jambes ligotés par une corde rudimentaire. Les mains sont en pronation, les poings fermement serrés vers l’arrière. Le projet évolue et le martyr s’installe sur un support plan en croix. Crucifixion symbolique. Les mains ouvertes, paumes tournées vers l’avant, sont en supination. La version définitive en céramique vitrifiée présente une physionomie moins crispée, détachée voire transcendante. Le pantalon ample pourvu de deux poches latérales est maintenu par une ceinture munie d’une broche. Le corps martyr est profondément incrusté dans les dalles de schiste noir ardennais disposées en croix. Le 16 octobre 1955, Pierre FRIEDEN (*1892, +1959), ministre de l’intérieur, de l’enseignement, de la famille et du culte – il avait enseigné la philosophie et le latin au Dikricher Kolléisch de 1918-1929 – procéda à l’inauguration du Monument aux Morts en présence du bourgmestre Henri CRAVATTE (*1911, +1990) accompagné des échevins Jos HERR (*1910, +1989) et Ben MOLITOR (*1917, +1984). (bp, 2019-10-05_bp)

 

 

A gauche, avant-projet du Monument aux Morts par Auguste TRÉMONT : poings fermés, paumes tournées vers l’arrière. Au milieu, projet évolué : martyr disposé sur un support plan en croix et présentant les mains ouvertes vers l’avant. A droite, version définitive en céramique vitrifiée avec corps martyr monté sur panneaux de schiste noir disposés en croix. [Avant-projet: Dessin: Auguste TRÉMONT, dépositaire: Ville de Diekirch, photographie: bp_2005-12-26; Projet évolué: Dessin: Auguste TRÉMONT, publication: Jos HERR_1985; Monument aux morts restauré en 2018: Photographie: bp_2019-04-22]

 

À gauche, Auguste TRÉMONT (AT), le sculpteur et sa signature (SCR A. TRÉMONT) sur la face latérale externe du pied droit et, à droite, Maurice GENSOLI (MG), le céramiste et sa signature (CÉRTE M. GENSOLI) sur la face latérale externe du pied gauche du martyr. Au centre, mise en place du monument avec à l’avant-plan Robert ROTH (RR), conducteur des travaux communaux, Auguste TRÉMONT (AT), créateur du monument et Pierre REUTER (PR), entrepreneur. [Photographies: Portraits: NN_nbi; Signatures: bp_2019-05-11; Mise en place du monument: NN; publication: J. HERR_1980; Montage et légende: bp_2019]

 

Inauguration du Monument aux Morts dédié aux Victimes de la Guerre 1940-1945 le 16 octobre 1955 par le ministre Pierre FRIEDEN (PF) entouré du bourgmestre Henri CRAVATTE (HC), de l’échevin Jos HERR (JH) et de l’échevin Ben MOLITOR (BM). [Photographie: NN_1955; publication: Jos HERR_1985; légende: bp_2019-05-08]

 

Hannerloosst eng Äntwert

Dir musst ugemellt sinn fir e Commentaire ze schreiwen.