SVQ_147 Villa Lustig

147) … l’architecte du district de Diekirch, Monsieur J. [Jean-Pierre] KNEPPER-GLOESENER (*1851, +1929) vient annoncer le 29 mai 1883 dans le quotidien « L’Indépendance luxembourgeoise » son changement de domicile: dorénavant il résidera dans la villa de M. le Baron de Blochausen à Diekirch. En 1860 les électeurs du canton de Diekirch avaient envoyé le Baron Félix de BLOCHAUSEN (+1834, +1915), propriétaire du Château de Birtrange, à la chambre des députés. Mais avant d’accéder au perchoir – il fut président de la chambre des députés de 1872 à 1873 – et d’endosser dans la foulée des responsabilités ministérielles parmi lesquelles la plus prestigieuse, celle du Ministre d’État et Président du gouvernement (1874-1885), il était inscrit au Barreau de Diekirch de 1860 à 1870. Pendant ses années « avocat à Diekirch » BLOCHAUSEN s’était aménagé une résidence secondaire rue Clairefontaine où il habitait une villa au style particulier dévoilant une subtile touche mauresque et dégageant un brin d’essence méditerranéenne. Après le décès du baron, la villa se décrépissait. Laissée à l’abandon par ses héritiers, elle fut squattée par de joyeux lurons ou autres nécessiteux sans domicile fixe: ils la mirent à sac en arrachant le parquet qui leur servait de bois de chauffage. La Villa BLOCHAUSEN en prit le surnom peu flatteur de « Villa Lustig ». Vers 1930, trêve d’exactions, le conseil communal de Diekirch décida de faire démolir à ses frais la « Villa Lustig », devenue insalubre. (bp, sh, vh, 2019-12-03_bp)

 

 

Vue centrifuge de la rue Clairefontaine en 1911 avec, au centre du cadre vert, la Villa BLOCHAUSEN alias « Villa Lustig  ». Les immeubles à droite furent rasés en 1983 pour élargir la chaussée et faire place au nouveau bâtiment administratif. En haut à gauche, carte postale avec vue centripète de la Villa BLOCHAUSEN datant de 1902. En haut à droite, vue centrifuge de la « Villa Lustig » vers 1930, au moment de la visite des lieux par la commission chargée de statuer sur le sort de l’immeuble. [Photographies: Rue Clairefontaine en 1911: NN_1911, publication: N. BECKERICH_2012; Villa BLOCHAUSEN en 1902: NN_1902, publication: N. BECKERICH_2012 et Villa BLOCHAUSEN vers 1930: NN_1930, publication: J. HERR_1980; Graphique et légende: bp_2019-04-26]

 

Situation de la Villa BLOCHAUSEN alias « Villa Lustig » (en vert) au N° 25 de la rue Clairefontaine. [Plan cadastral: Géoportail_2019-04-24; Légende, silhouettage et projection des terrains et immeubles BLOCHAUSEN (en vert) et NITROLUX (en rouge) d’après des plans d’époque mis à disposition par Serge HAAGEN, Service technique de la Ville de Diekirch sinon consultés sur le site www.industrie.lu: bp_2019-12-03]